Informations générales

Informations liées au coronavirus

A la convention de stage s’ajoute une « annexe sanitaire » qui doit être remplie et signée par l’organisme d’accueil du stage, et jointe par vos soins à la convention que vous renvoyez à la responsable pédagogique des stages de la faculté.

Cette annexe vérifie que le stage se déroule dans les conditions recommandées : port du masque, distanciation, etc.


> Attestation annexe à la convention de stage

Vous trouverez ci-dessous le modèle d'annexe à la convention de stage à utiliser par les étudiant.es. Cette fiche est à utiliser que le stage soit effectué en télétravail ou en présentiel, et constitue le modèle réglementaire pour la Faculté des Lettres.

Attestation de sécurité sanitaire au format PDF
Attestation de sécurité sanitaire au format Word


Important :
Cette attestation est valable et obligatoire pour tout stage se déroulant en France ou dans l'Espace Économique Européen. Aucun stage n’est pour l’heure autorisé en-dehors de cette zone.

Cadre d'application des stages à la Faculté des Lettres

Deux types de stages sont possibles, en licence comme en master : le stage « libre » ou « hors cursus » et le stage « intégré au cursus ».

> Rappel

Quel que soit le stage, il ne dispense pas l’étudiant.e de l’assiduité aux cours ou aux examens, et ne constitue pas une exemption du contrôle continu.

 

Stages hors cursus

Les étudiants peuvent effectuer des stages professionnels de leur choix en marge de leur cursus universitaire. Ces stages n’entrent pas dans l’obtention du diplôme mais peuvent, sous certaines conditions, apporter des crédits supplémentaires.

2 stages maximum sont possibles en licence, 1 en master. La durée du stage est au minimum de 50 heures.

Le stage peut avoir lieu pendant toute l’année universitaire, soit jusqu’au 30 septembre.

 

Stages  intégrés au cursus : UE1 option 4 (2e année LT00DMS4), option 5 (3e année LT00FMS6) et UE1 option 2 pour les M2 LFGC (LT36KM11)

L’UE 1 dite « libre » aux semestres 4 et 6 en licence et au semestre 3 de master littérature française générale et comparée permet d’effectuer des stages de découverte professionnelle.

Ces stages ont pour objectif de permettre aux étudiants de découvrir par eux-mêmes les métiers auxquels leurs études universitaires peuvent les conduire, dans des domaines variés (journalisme, communication, enseignement, organismes culturels, tourisme, recherche...). Il n’y a pas de cours lié à cette option. La nature et le contenu du stage doivent être approuvés par la responsable pédagogique des stages, Mme Emmanuelle Sempère (par email et sur rendez-vous au bureau 510) : il faut que le stage soit formateur et qu’il soit en rapport avec les études poursuivies à l’université ou qu’il ouvre à une reconversion ou une réorientation judicieuse. 

Le stage constitue l’une des options de l’UE1 et il participe donc au calcul du diplôme ; il est au minimum de 50 heures en S4, de 75 heures en S6 et en master et ne peut excéder 300 heures. Il doit être terminé avant la tenue du jury de fin d’année (il n’est donc pas possible de faire des stages après le mois de mai dans ce cadre). Le mode d’évaluation est un rapport de stage (de 5 à 10 pages).

Les étudiants de 3e année intéressés par l’enseignement ont la possibilité de faire un stage au lycée Kléber (voir ci-dessous).

En licence le rapport de stage doit être rendu au plus tard le 30 avril pour être validé en première session et au plus tard mi-juin pour une validation en deuxième session

En master le rapport de stage doit être rendu au plus tard le 30 janvier de l'année universitaire.

Remarque importante : il est possible de valider au titre du stage un travail salarié, sous réserve d’obtenir l’accord pédagogique de la référente des stages. Dans ce cas, il n’y a pas de convention de stage, mais l’annexe sanitaire reste impérative ; le rapport de stage est rendu dans les mêmes conditions que dans les stages classiques.

REMARQUE : plusieurs options sont possibles dans le cadre de l’UE 1. Il ne faut pas confondre ce stage volontaire avec les stages programmés dans le cadre de l’option liée à l’INSPÉ.

 

Démarches


1. Préparer son stage

* déterminer un domaine professionnel motivant (il ne faut pas hésiter à ouvrir le champ des possibles car de nombreux domaines offrent des perspectives de carrière intéressantes à des diplômés des Lettres)

* prendre contact avec des professionnels (institution, entreprise, association, établissement public ou privé) et choisir son stage (tenir compte des missions, des modalités, de la qualité des professionnels, des perspectives, etc.).

* prendre contact avec la référente pédagogique de la faculté pour solliciter son accord.

REMARQUE : à toutes les étapes, les étudiants peuvent solliciter la référente pédagogique, les étudiants de l’Amicale des Lettres, les professionnels de l’Espace Avenir, s’appuyer sur les ressources des Alumni, etc.

2. Etablir la convention de stage

La demande de convention de stage se fait sur ERNEST  : Mon dossier > Demandes de convention de stage > Gérer les conventions de stage > Créer une convention.

Le formulaire doit être rempli avec la plus grande attention, en particulier concernant le nombre d’heures prévues. En cas de besoin s’adresser aux responsables de scolarité (Mme Chadi Hamzavi en master, M. Christophe Viaud en licence).

Une fois cette convention validée, vous la recevez par mail : il vous revient de l’imprimer en trois exemplaires et de signer et faire signer par le tuteur professionnel ces trois exemplaires, ainsi que l’annexe sanitaire. Ces documents sont à renvoyer de préférence par mail à Mme Sempère.

ATTENTION :

Veillez à entreprendre vos démarches au minimum 15 jours avant la date de début de stage pour tenir compte de la procédure de validation de la convention et des délais de signature

-          Les stages ne peuvent commencer qu’une fois les documents signés par le doyen (3 jours ouvrés après l’envoi des documents à Mme Sempère)

-          Aucune heure effectuée avant cela ne sera prise en compte pour la validation, et, plus grave, l’étudiant n’est pas couvert par l’assurance universitaire.

 3. Le rapport de stage (uniquement pour la validation de l’UE1)

Le rapport de stage est un document tapuscrit, rédigé avec soin, d’une dizaine de pages.

  • présentation de la structure d’accueil (missions, organigramme, historique...)
  • description du stage (actions, observations)
  • bilan personnel/conclusion/ouverture professionnelle
  • document : appréciation par le tuteur du stage

L’appréciation du stage par le tuteur professionnel peut être rédigée de manière libre par le tuteur, ou suivre le modèle à télécharger.

Le rapport peut, avec profit, s’accompagner d’annexes : réalisations personnelles effectuées pendant le stage, documents de formation, photographies, etc.

REMARQUE :

Les éléments d’information (organigrammes, historiques, objectifs, programmes…) doivent être référencés clairement (sources).

Le compte rendu d’expérience doit être organisé, rédigé de manière personnelle et bien montrer l’apport du stage.


Contacts :

Référente pédagogique : Mme Sempèresempere@unistra.fr

Responsables de scolarité : Mme Hamzavi (master) – chamzavi@unistra.fr et  M. Viaud (licence) - christophe.viaud@unistra.fr

Partenariat avec le lycée Kléber

Les étudiants de 3e année de licence de Lettres modernes ou classiques, au semestre 6, dans le cadre de l’UE1, peuvent faire un stage dans le cadre d’un partenariat avec les enseignants du lycée Kléber.

Objectifs spécifiques de ce partenariat

  • Pour les étudiants stagiaires : acquérir ou parfaire des compétences relationnelles avec un public jeune; élaborer des activités et des documents de partenariat (enquêtes, questionnaires, synthèses) ; travailler étroitement avec un enseignant de français en lycée.
  • Pour les lycéens : découvrir les études littéraires à l’université et leurs débouchés professionnels possibles ; approfondir leurs connaissances de la littérature.

Modalités et organisation

Comme pour tous les stages en S6, la durée de travail est d’un minimum de 75h ; elle comprend les heures de préparation, de documentation et les heures effectuées avec les lycéens, à Kléber et à la faculté.

Le stagiaire élabore, en accord avec le tuteur référent du lycée, un parcours incluant les éléments suivants :

  • Rencontre d’une classe
  • Réalisation d’une enquête sur les attentes des lycéens, gestion des résultats de l’enquête
  • Préparation d’une séance de présentation des filières de la faculté des lettres, incluant les masters et formations professionnalisantes
  • Séances d’observation de classes de terminale
  • Parrainage de lycéens demandeurs et/ou en difficulté
  • Animation de séances méthodologiques sur les travaux universitaires
  • Organisation d’une visite de l’université avec observation d’un cours de 1e année et rencontre avec l’enseignant-chercheur
  • Rencontre avec des enseignants de l’université et d’autres professionnels (sur proposition des stagiaires)

Évaluation

Le rapport de stage d’une dizaine de pages rend compte de toutes les activités et démarches effectuées durant le stage. Il inclura l’appréciation de l’enseignant référent du lycée Kléber