Institut de Littérature française

L’Institut de littérature française regroupe des spécialistes de littérature et de langue françaises qui traitent des problématiques relevant aussi bien des traditionnels siècles de l’histoire littéraire (Moyen Âge, XVIe, XVIIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècles), que de la littérature contemporaine et des littératures francophones.

Il entretient des relations privilégiées, à la Faculté des lettres, avec l’Institut de linguistique et langue française, l’Institut de littérature générale et comparée, l’Institut de phonétique, l’Institut de grec et l’Institut de latin. Ses enseignants partagent avec ceux de ces dernières structures des orientations scientifiques communes, des préoccupations de recherche convergentes, des enseignements disciplinaires concertés.

L’Institut de littérature française développe des relations internationales établies par des partenariats d’enseignement et de recherche avec différentes universités dans le monde, notamment dans plusieurs pays d’Europe (Pologne, Italie), en Iran, en Algérie, et aux USA.

Les enseignements de littérature française sont proposés à tous les niveaux des cursus LMD de Lettres modernes et de Lettres classiques.

Le niveau Licence conduit à l’obtention d’une Licence mention «Lettres modernes». La formation associe de façon intelligente et complémentaire toutes les autres disciplines (linguistique, grec, latin et littérature générale et comparée).

Le Master ouvre sur deux cursus. L’un, professionnel, est orienté vers les métiers de l’enseignement. Il prépare principalement au CAPES, au CAPLP et à l’Agrégation. L’autre, de recherche, conduit à la préparation aux métiers de chercheur en littérature française, générale et comparée.

Le Doctorat se prépare pendant une durée de trois ans, après l’obtention d’un master 2 et sur présentation d’un projet de recherche défini en concertation avec un professeur habilité à diriger des recherches.

Équipe d’accueil

Les enseignants de littérature française sont affiliés à l’équipe d’accueil Configurations littéraires (EA 1337).