Apéritifs poétiques

Lectures et commentaires de poèmes de René Char, Mahmoud Darwich et Federico García Lorca, dans le cadre du programme d’agrégation Formes de l’action poétique.

 

 


Faire entendre la poésie pour en comprendre le sens, voici le but de cette page qui propose la lecture et le commentaire de trois poèmes où la poésie devient action : le « feuillet 178 » des Feuillets d’Hypnos de René Char, Lorsqu’il s’éloigne de Mahmoud Darwich et La Nonne gitane de Federico García Lorca. D’un côté, la mise en voix des poèmes, enregistrée et sous-titrée, introduit le lecteur, qui ignore souvent l’espagnol et l’arabe, à la musique du texte. De l’autre, le commentaire du poème le conduit dans l’exploration de sa signification.

Apéritifs poétiques : Affiche

 

 

 


René Char, « Feuillet 178 » lu et commenté par Michèle Finck

Michèle Finck est professeure de littérature comparée à l’Université de Strasbourg, essayiste et poète. Ses travaux portent sur l’œuvre d’Yves Bonnefoy, sur la poésie moderne européenne et plus largement sur les relations entre poésie, peinture et musique. Son livre sur l’œuvre d’Yves Bonnefoy, Yves Bonnefoy, le simple et le sens, vient d’être réédité aux éditions José-Corti. Son dernier recueil poétique, La Troisième Main (Arfuyen 2015), a été couronné par le prix Louise-Labé.

 

 

 


Mahmoud Darwich, « Lorsqu’il s’éloigne », lu et commenté par Aya Sakkal

Aya Sakkal est maître de conférences au département d'études arabes de l'Université de Strasbourg depuis 2007. Elle a travaillé sur le rapport entre le texte et l’image et ses recherches sont articulées autour de deux axes : d'une part l'interaction entre la littérature et la miniature dans le livre oriental illustré au Moyen Âge, et de l'autre, le dialogue entre le poète et le chanteur dans la poésie d'amour chantée (ghinâ’) dans l'Arabie du VIIe siècle.

 

 

 


Federico García Lorca, « La monja gitana », lu et commenté par Carole Egger

Carole Egger est professeur de littérature hispanique. Ses recherches portent sur le théâtre espagnol moderne et contemporain et plus précisément sur l’œuvre de Luis Riaza, et sur l’inspiration baroque dans le théâtre de Valle-Inclán, Lorca, et Romero Esteo. Elle a publié plusieurs ouvrages sur le théâtre contemporain (Le Théâtre contemporain espagnol, 2005) et sur la dramaturgie espagnole (L’Ailleurs dans les dramaturgies de langue espagnole, 2011).

 

 

 


Remerciements

Ces vidéos et ces textes retranscrivent les trois ateliers apéritifs qui ont eu lieu à l’Université de Strasbourg à l’automne 2016.

Je voudrais remercier ceux qui les ont rendus possibles, et notamment Michèle Fink, Aya Sakkal, Carole Egger et Émilie Picherot, qui nous ont partagé leur amour de la poésie ; la Faculté des Lettres et l’Action Culturelle, qui ont soutenu cette initiative ; l’équipe de la DUN et Jean-Paul Meyer qui ont réalisé ces pages, et enfin les étudiants de la Faculté des Lettres, qui, par leur présence vivante et leurs talents culinaires, ont permis à tous de goûter la poésie.

Enrica Zanin

L'équipe des Apéritifs poétiques