"Sous le masque" : un projet de Mme Zanin et d'étudiants de la Faculté des Lettres

01 octobre 2020

Le masque vous empêche de connaître les autres et de montrer vos émotions? Alors prenez votre téléphone, démasquez-vous et montrez qui vous êtes. http://souslemasque.fr/

 

La situation sanitaire nous oblige à porter constamment un masque sur notre lieu de travail: dans ces conditions, il est impossible pour les professeurs de connaître les étudiants et pour les étudiants de reconnaître leurs enseignants et le personnel de l’université. L’application « sous le masque » vise à contourner, de manière ludique et légale, l’obstacle du masque et permettre à chacun de montrer son visage et de reconnaître celui des collègues.

Elle se trouve ici: http://souslemasque.fr/

Une page Facebook est également en ligne : https://www.facebook.com/moisous.lemasque.7



A partir du téléphone portable, il s’agit de poster, via l’application, une photo de soi avec masque (« maskie »), une photo sans masque (« selfie ») et de compléter la phrase: « sous le masque…. » avec son ressenti du moment. Peuvent ainsi se formuler des mots d’accueil (« sous le masque, je te souris »), s’exprimer des émotions (« sous le masque, j’étouffe », « sous le masque, je baille ») et se communiquer l’humeur et l'occupation du moment (« sous le masque, je révise », « sous le masque, je travaille »). Chaque utilisateur indique ensuite son nom et son lieu de travail. Ces informations composent alors une carte qui est publiée sur le site et que l’utilisateur reçoit dans sa boîte mail. Il peut alors l’imprimer et l'afficher sur son lieu de travail, pour montrer son visage.

Cette action est menée par Enrica Zanin avec les étudiants de la faculté des lettres, au sein du séminaire « porter un masque ». Elle est financée par le SUAC, la faculté des Lettres et l’Institut Universitaire de France.